Qui sommes-nous ?

La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d'Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif ; défense et promotion de la neutralité du Net.

À ce titre, la fédération FDN se donne comme mission de porter la voix de ses membres dans les débats concernant la liberté d'expression et la neutralité du Net.

Elle fournit à ses membres les outils pour se développer et répondre aux problématiques qui concernent l'activité de fournisseur d'accès à Internet.

En Espagne, les réseaux télécoms citoyens entravés par des pratiques clientélistes

La fédération des fournisseurs d'accès Internet associatif (alias FFDN) soutient l'initiative de la fondation Guifi.net en Espagne, qui se heurte à des pratiques anti-concurentielles l'empêchant de poursuivre le développement de son réseau de communication électronique communautaire.
 
Nous relayons ci-dessous la publication rédigée de Netcommons.eu et de la Quadrature du Net, ainsi que le communiqué de presse de Guifi.net

Lettre ouverte à Sébastien Soriano et Stéphane Richard

Messieurs,

Le déploiement de la fibre optique suit son cours en France.

Comme le souligne la Commission dans la note C(2017) 8038 transmise à l'ARCEP le 24 novembre 2017 et disponible en ligne, il est en train de se constituer un réseau entre quelques opérateurs de boucle locale mutualisée, qui n'est pas accessible à bon nombre d'opérateurs, et donc de marchés. En particulier, l'absence d'une offre activée entraîne une réduction sensible de la diversité des offres, et donc un retard notable sur certains marchés (voir à ce sujet l'analyse de marché du fixe publiée par l'ARCEP, analyse à laquelle répondait la Commission).

La Fédération FDN soutient l'amendement Chaize qui encourage les offres activées sur les réseaux fibre optique

La Fédération FDN soutient l'amendement à la loi Elan porté par M. Patrick Chaize, président de l'AVICCA et vice-président de la commission Aménagement du Territoire et Developpement Durable du Sénat. Cet amendement ouvre, sur tout le territoire national, le droit d'accéder à une offre activée raisonnable et non discriminatoire, et constitue à ce titre une belle opportunité de progression vers un marché des télécoms plus ouvert et plus innovant.

La Fédération FDN sera présente aux RMLL 2018 !

La Fédération FDN sera bien présente aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) 2018 !
L'incontournable événement du libre aura lieu à Strasbourg du 7 au 12 juillet.

C'est un membre local ARN, qui co-organise l'événement avec plusieurs autres joyeux lurons.
Et le 7 juillet à 17h il y aura une conférence de Korbak, intitulée : « Et si on fabriquait notre bout d'Internet ? ».

Conférence et stand de la Fédération FDN à Pas Sage En Seine (PSES) 2018 !

La Fédération FDN sera bien présente à Pas Sage en Seine cette année !

La conférence associative qu'on ne plaisante plus revient avec le mot d'ordre « faites preuve de curiosité » du 28 juin au 1er juillet 2018. 

Pages

Revue de presse

[NextInpact] Open source, libre et communs : contribuer ne nécessite pas de développer

Capture d'écran de l'article de Nextinpact

Si l'open source et le logiciel libre gagnent du terrain dans notre quotidien, nous ne sommes en général que des bénéficiaires de ces communs. Habitués à une position de consommateur dans un écosystème numérique ouvert, pourtant pensé avec une certaine symétrie. Participer est donc possible, même si vous n'êtes pas développeur. [...]

Repéré sur les sites et blogs des membres de la fédé

Arpentage du rapport de Mounir Mahjoubi sur le tracage des données mobiles dans le cadre de la lutte contre le coronavirus

Jeudi 9 avril 2020, nous avons organisé l'arpentage du rapport de Mounir Mahjoubi, intitulé Traçage des données mobiles dans la lutte contre le Covid-19 et publié le 6 avril 2020. Cette note parlementaire a été transmise le 6 avril 2020 aux député·e·s. Nous avions envie de vous partager ce qui s'est passé pendant ces deux heures et ce que nous en avons retenu, car cela nous paraît indispensable.

Dérives sécuritaires et surveillance, jusqu'où irons nous ?

Le 10 mars à Strasbourg se tiendra le procès de Jules, militant strasbourgeois. Il risque 1 an de prison et 15 000€ d'amende pour avoir refusé de donner son ADN et ses empreintes lors d'une garde à vue dont il est ressorti libre. Les associations Alsace Réseau Neutre et Hackstub, espaces de critique et de construction du numérique, soutiennent Jules dans son choix du refus et demandent l'arrêt de la surenchère sécuritaire, particulièrement forte avec le développement des nouveaux outils numériques.

Que fait la Police ? Elle se renseigne…

Les FAI membres de la FFDN ont reçu une sollicitation amicale de la Direction Centrale de la Police Judiciaire visant à favoriser une collaboration. En gros, l’idée est de faciliter le travail de la police en identifiant une personne à contacter pour obtenir des renseignements et en recensant les catégories de données disponibles pour chaque utilisateur.